Le guide ultime pour réussir son Persona Télécharger

Fermer

Les 3 fondamentaux du Growth Driven Design

La méthodologie Growth Driven Design (GDD) permet d'aborder le web design d'une toute autre manière afin de répondre à vos objectifs de croissance.

Cette méthodologie permet de répondre et de répondre à des problématiques courantes lorsque l'on s'intéresse aux performances de son site web :

  • Des modifications parfois périlleuses sans entamer une refonte complète de son site web
  • Un site web aux performances médiocres ou stagnantes
  • Un funnel de conversion peu lisible pour vos personas
  • Le coût d'une refonte complète d'un site web
  • Le manque de flexibilité et de modifications sur son site web après une refonte
  • Le manque d'analyses des comportements de vos visiteurs sur votre site

"Vous perdez votre temps et votre argent dans votre site web sans même vous en apercevoir." - Luke Summerfied

→ Découvrez le guide gratuit d'introduction au Growth Griven Design 

#1 Minimiser les risques qu'implique une refonte de site web traditionnelle

refonte-site-web.jpeg

La méthode Growth Driven Design permet d'éviter les risques d'une conception ou refonte de site classique. L'objectif est de réduire significativement le temps de lancement et de mettre l'accent sur des optimisations ayant un réel impact.

En effet, traditionnellement, après son lancement, le site d'une entreprise ne subira aucune modification, ou presque, pendant 1 an et demi voire 2 ans avant d'être totalement refondu de nouveau. Cela signifie que pendant cette période, votre meilleur commercial (votre site !) ne subira aucune amélioration. Ceci n'est pas du tout propice à l'amélioration des performances de l'entreprise.

À lire également : Comment attirer des prospects grâce à l'inbound marketing ?

#2 Être à l'écoute de ses visiteurs et améliorer son site web continuellement

design-user-centric.jpeg

La méthode GDD se base sur de vraies données récoltées sur un site web. Elle peut être qualifiée comme "users centric". Il faut constamment tester et analyser les données que transmet l'audience du site web dans le but d'améliorer ses performances. L'audience n'est pas seulement composée de simples visiteurs, ils peuvent être leads, prospects ou même clients en fonction de leur parcours d'achat.

Encore trop peu de sites web analysent les données fournies par leur utilisateurs. C'est pourtant la seule façon d'améliorer durablement l'expérience utilisateur et donc les performances d'un site : augmentation des taux de conversion d'un visiteur en lead, d'un lead en prospect et d'un prospect en client.

#3 Toujours communiquer les données récoltées par le webdesign aux autres pôles

transfert-donnees-equipe.jpeg

Analyser régulièrement son site permet de découvrir certaines informations sur les visiteurs, les prospects et les leads d'un site. Ces informations ne sont pas importantes que pour le webdesign. Ces informations sont cruciales pour les autres pôles de votre entreprise notamment les pôles marketing et vente qui pourront en apprendre davantage sur l'audience du site et donc leur cible.

La méthode GDD s'inscrit dans une méthodologie globale s'inspirant de la méthode agile. Ce n'est pas un hasard car c'est Luke Summerfield, travaillant chez HubSpot, qui a fondé le Growth Driven Design. C'est pour cette raison qu'elle s'intègre parfaitement à la méthodologie inbound marketing.

"Pendant 6 ans j'ai mangé, dormi et respiré webdesign. J'ai travaillé dans des agences, j'ai lancé des centaines de sites web et je me suis rendu compte il y a un an que tout ce que j'avais appris et appliqué en webdesign était faux." - Luke Summerfield

Le GDD est, tout comme la méthodologie inbound marketing, une philosophie à adopter dans l'ensemble de l'entreprise.

À lire également : Comment convertir plus de prospects grâce à l'optimisation de vos CtA ?

 

New Call-to-action
Alice Talaga

Alice est responsable de la partie marketing au sein de Mychefcom. Amatrice des réseaux sociaux et de l'analytics elle s'est tournée très rapidement vers l'Inbound Marketing.